lundi 26 janvier 2015

Nigaudus Maximus

Nigaudus Maximus : Ave César, Nigaudus te salue !
Tim Collins
Andrew Pinder
Editions Flammarion
Moi, c'est Nigaudus Maximus. Un jour, je serai le plus grand héros romain de tous les temps ! Bon, pour l'instant, ce n'est pas gagné. Mon père ne veut pas que j'apprenne à me battre, et ma mère ne s'occupe que de ses poulets sacrés. Sans parler de mes amis qui passent leur temps à se moquer de moi. Mais je vais leur montrer ! Je sais qu'un féroce guerrier sommeille en moi. J'espère juste qu'il va bientôt se réveiller...

Avec les romans graphiques qui jouent beaucoup sur l'humour, ça passe ou ça casse. Dans le cas de Nigaudus Maximus, je me suis ré-ga-lée ! C'est très drôle et impertinent, l'auteur nous présente un anti-héros parfait : maladroit, décalé vis-à-vis de son époque, des moeurs de ses co-citoyens et de sa propre famille. 
A travers les péripéties de Nigaudus, le jeune lecteur voyage dans la Rome Antique et découvre la vie des très riches romains d'alors. Il y a fort à parier que les enfants se délecteront des descriptions dégoûtantes du jeune garçon ! Saviez-vous que les romains utilisaient l'urine comme lessive ?! Le point de vue sur la question de Nigaudus est hilarant
Les détails quelque peu répugnants ou gores ne manquent pas au fil de l'histoire... toujours pour le plus grand plaisir du lecteur. Mais l'aventure est également présente puisque mine de rien Nigaudus va se retrouver mêler à un dangereux complot... 
L'ouvrage plaira à un large éventail de lecteurs. Les plus rétifs devant un roman le liront sans peine, les amusantes illustrations étant là pour maintenir leur intérêt en éveil; il y aurait même fort à parier que Tim Collins ait le talent qu'il faut pour donner le goût de la lecture aux enfants ! 
A noter la présence d'un glossaire en fin d'ouvrage. 
A découvrir autour de 9 ans.  
Coup de coeur ! 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire