jeudi 12 mars 2015

Le mystère Velazquez

Le mystère Velazquez
Eliacer Cansino
Editions Bayard Jeunesse
Nicolás paraît être né sous une mauvaise étoile. Sa mère meurt en le mettant au monde, et Nicolás est nain, pour la plus grande honte de son père, qui le vend à la cour d'Espagne. Il n'a que sept ans quand il arrive à Madrid, seul, malheureux et vulnérable. Mais Nicolás ignore qu'il va devenir un personnage respecté de la cour et le confident de l'immense peintre Diego Velázquez... Un roman émouvant et fascinant qui redonne vie à chacun des personnages du tableau le plus célèbre de Velázquez.

Dans Le mystère Velazquez le lecteur se trouve bien au sein d'un roman historique (la majorité des personnages ont réellement existé) et le style de l'auteur, très fluide, le happe de suite et l'entraîne à sa suite. J'étais un peu inquiète car ce que j'avais lu sur la présence de nains à la cour me faisait redouter des scènes peu agréables. Heureusement, il n'en est rien. Le récit est raconté par la voix de Nicolas lui-même. C'est un jeune garçon rejeté par son père de part son handicap mais également parce que sa naissance fut le synonyme du décès de sa mère. Nicolas se retrouve enfant à la cour d'Espagne où il va arriver à se faire une place de choix grâce à ses relations mais surtout en conséquence de sa très vive intelligence et de sa mémoire exceptionnelle. 
Ayant charmé par son éloquence les plus grands, il va se retrouver au service de l'illustre peintre Velazquez. C'est dans un atelier de l'artiste qu'il rencontre Nerval, l'homme terrible au centre de l'histoire. Le flou et le mystère flottent autour de ce nouveau venu. Le récit prend alors une tournure mystique... 
Très bien écrit, le roman est un peu un inclassable, à la limite de deux genres littéraires. Un récit intriguant à découvrir à partir de 13 ans. 

1 commentaire:

  1. J'aime de plus en plus les romans historiques et ceux pour la jeunesse encore plus ! Je le note, merci.

    RépondreSupprimer