mardi 7 juillet 2015

Time Riders, tome 9

Time Riders, tome 9 : Le piège infini
Alex Scarrow 
Editions Nathan
Liam O'Connor aurait dû mourir en mer en 1912. Maddy Carter aurait dû mourir en avion en 2010. Sal Vikram aurait dû mourir dans un incendie en 2026. Mais à la dernière seconde, une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne modifient le passé, et ne détruisent notre monde. L'heure de vérité approche. 
Maddy et Liam se rendent en 2070 pour affronter Waldstein, le créateur de l'Agence. Ce qu'ils découvrent est plus choquant que tout ce qu'ils pouvaient imaginer. Ils se lancent alors dans une ultime mission : aller à Jérusalem, aux temps bibliques, pour sauver l'humanité tout entière.

C'était trop fort ! Voici venu le temps du dernier tome et du dénouement. Avant la fin, au 3/4 du bouquin, on comprend des connexions entre des personnages. L'auteur continue de jouer au chat et à la souris avec ses lecteurs et de nous mener par le bout du nez jusqu'au bout. La série offre plusieurs dénouements. On a une première fin puis encore quelque chose bien au dessus... on trouvait en fait des indices de ce vrai dénouement dans les précédents volumes.
Il y a plus d’éléments sur la religion et particulièrement sur le christianisme dans ce tome. Ce sont des notions de tolérance mais l'auteur ne fait pas de cadeau à ce qu'est devenu la parole initiale et bienveillante du messie...
S'il y a une note d'espoir à la fin, durant tout le livre, on voit NOTRE monde, et le chaos vers lequel il s'achemine bel et bien.
A nouveau, il y a du gore, du sang, plus de lois et aucun respect pour la vie, jusqu'au bout du bout l'humain se révèle individualiste et n'a aucune pitié pour sa planète.
C'est donc un très très bon tome que nous offre l'auteur. Si certains volumes avaient été un peu moins passionnants, cette série n'en demeure pas moins excellente et captivante. Le scénario aura été parfaitement bien ficelé. Une série phare qui s'achève.

2 commentaires:

  1. Je ne peux pas etre plus dac avec toi que ça! tu as parfaitement résumé ce tome, et la série. Quelle fin ! Mais oui ça fait penser à notre monde... et j'ai trouvé très vrai mine de rien ! Par contre j'aurais presque aimé une dernière suite, au calme...

    RépondreSupprimer
  2. Un dernier tome qui m'a également beaucoup plu =)

    RépondreSupprimer