lundi 5 octobre 2015

Le collège Lovecraft, tome 1

Le collège Lovecraft, tome 1 : Professeur Gargouille
Charles Gilman
Editions Bayard Jeunesse
Le collège Lovecraft Professeur Gargouille Matteo fait sa rentrée au collège Lovecraft. Panneaux solaires, écrans tactiles, tablettes numériques... le collège est à la pointe de la technologie ! Mais bientôt, des événements étranges se produisent. Des rats surgissent des casiers, des élèves disparaissent, et Matteo découvre dans l'immense bibliothèque un passage secret. Quant au professeur de sciences, Garfield Gouille, il se comporte très bizarrement... Aidé d'improbables amis, Matteo va découvrir que le collège Lovecraft cache un secret... Démoniaque !

Ce premier tome du collège Lovecraft s'apparente énormément à ce que l'on trouve dans les récits de la célèbre collection Chair de Poule de Bayard Jeunesse. Une équivalence mais avec un bel enrobage en quelque sorte, l'édition en grand format, avec une couverture lenticulaire particulièrement bien réussie, donne une impression de littérature pour les plus âgés; les jeunes lecteurs ne pourront qu'apprécier d'avoir un de leur premier livre de "grands". 
Les personnages sont bien présentés et finalement pas si stéréotypés, l'auteur prenant même le contre-pied de plusieurs caractères des protagonistes. Matteo, l'anti-héros du roman, se révèle courageux voire téméraire. Sa nouvelle amie qui semble pourtant être une rebelle intrépide cache une grande peur. Le gros bras qui harcèle Matteo depuis des années, Glenn, a quelques faces cachées tout à fait touchantes... Le nouvel animal de notre héros est tout à fait atypique et attachant, même en étant phobique on peut se mettre à aimer ce petit animal et a trembler pour lui.  
L'histoire est bien menée, roman fantastique avec sa part d'horreur, l'ambiance est sombre et chargée de frissons. Démon, rats à gogo, pieuvre, "fantôme", ce collège est tout sauf normal. Etant dans du roman jeunesse, le récit se fait drôle aussi par moments. L'auteur aura réussi à créer un roman addictif, d'une lecture très fluide, qui transportera dans son imaginaire peuplé de créatures les jeunes lecteurs dès 10 ans. 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire