vendredi 6 novembre 2015

Kid I luck, tome 3

Kid I luck !, tome 3
 Yuko Osada
Editions Ki-oon 
Le pauvre Kinjiro est dans une mauvaise passe : critiqué de toutes parts, il n'arrive toujours pas à faire rire et sombre dans un profond désespoir. Heureusement, une rencontre providentielle avec le célèbre humoriste Hamazaki des Hamamiya va le remettre sur la voie, tandis que Yayoi, qui commence à se prendre au jeu, accepte de participer avec lui aux «Champions du rire» ! Mais terrassée par le trac, l'adolescente ne parvient pas à trouver la moindre blague derrière son masque.
C'est alors que Kinjiro a la révélation : petit à petit, la salle commence à réagir ! A présent beaucoup plus serein, le jeune homme continue à se préparer pour le grand tournoi d'humour ! Réussira-t-il enfin à rendre le sourire à Kuriko ? 
 

Ça y est, je me suis offert le troisième et dernier tome ! Je n'ai pas attendu trop longtemps de peur de ne pas le trouver et qu'il ne soit pas réédité. J'étais ravie de retrouver l'attachant Kinjiro. J'ai adoré la façon dont l'auteur, comme dans les deux premièrs volumes d'ailleurs, tient le fil du scénario fermement entre ses doigts, fait monter la tension jusqu'à son niveau le plus extrême, pour finalement relâcher la pression exercée sur le lecteur d'un seul coup !
 C'est haletant et terriblement jouissif ! J'ai eu les larmes aux yeux en finissant l'ouvrage !
Maintenant que je l'ai terminé, je peux clairement dire que j'ai eu un coup de coeur pour cette série drôle et émouvante qui aborde de sensibles sujets de société tout en étant suffisamment légère pour ne pas être plombante. 
Jalousie, trahisons, harcèlements, viol, rejet, rien n'est épargné aux personnages. Mais c'est un très beau moment de lecture, une série pleine d'espoir.
Mon seul bémol demeure les passages qui concernent l'apprentissage du comique, et les joutes verbales ludiques que se lancent les humoristiques... 
Décalage de culture entre le Japon/la France ? Blagues qui rendent mieux dans leur langue d'origine et impossible à traduire ? Je suis restée de marbre en lisant toutes ces répliques alors qu'à côté de ça, l'auteur sait être drôle. Dans le dernier volume, j'ai fini par en prendre mon parti, et de toutes façons ça ne m'a pas empêchée d'adorer Kid I luck ! 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire