lundi 29 février 2016

Le cauchemar Edgar Poe

Le cauchemar Edgar Poe 
Polly Shulman 
Editions Bayard Jeunesse
Sukie n'a pas la vie facile : depuis le décès de sa soeur, dont le fantôme la suite partout, ses parents ont perdu leur emploi. Tous trois ont dû s'installer dans l'inquiétant manoir de la tante Hepzibah et, pour gagner quelques sous, ils vendent des babioles sur les brocantes. Un jour, deux jeunes gens les approchent, très intéressés par un balai tout à fait banal. Elizabeth et Andreas travaillent en fait pour le Dépôt d'Objets Empruntables de la Ville de New York, une extraordinaire bibliothèque n’accueillant que des objets qui ont marqué l'histoire ou la littérature. Or, ce balai n'est pas si ordinaire : il s'agit d'un balai volant issu d'un conte horrifique dont le décor est... le manoir où vit Sukie. 

Le cauchemar Edgar Poe c'est quand le réel côtoie l'imaginaire voire même quand les deux se mêlent à un tel point que l'on peut se demander ce qui relève du fantasme et ce qui ne l'est pas. Le récit ne manque pas d'originalité puisqu'il s'agit d'une histoire fantastique avec des fantômes et des balais de sorcières mais qui doit pourtant se passer dans notre monde. Ainsi, tous les personnages ne trouvent pas normal ce qui traite de croyances et de superstition. Le roman devient même encore plus farfelu et l'auteur va progressivement de plus en plus loin. Le livre nous fait donc voyager aux Etats-Unis à la fois dans un lycée d'aujourd'hui mais surtout dans le passé à la rencontre d'histoires de famille tragiques, le tout dans une ambiance lugubre à l'image du vieux manoir, lieu de décor principal.  L'auteur a également parsemé son texte de multiples références à la littérature classique américaine avec différentes oeuvres de Poe bien entendu. Si l'atmosphère est sombre et gothique, l'histoire ne fait pas peur, c'est l'aventure, la fantaisie et la touche de romantisme qui dominent. 
A découvrir à partir de 12 ans. 

A noter, après La malédiction Grimm et L'expédition H.G Wells (que je n'ai pas encore), il s'agit du troisième roman de Polly Shulman publié chez Bayard Jeunesse. Ces trois romans sont basés sur les même principes de magie et d'objets fictifs mais peuvent se lire indépendamment. 

La couverture en VO (personnellement et pour une fois, je préfère la notre) 

4 commentaires:

  1. Ah oui, en effet, les couvertures sont vraiment très différentes. J'aime les deux mais la nôtre est plus élégante et plus mystérieuse. Je pense commencer par celui-ci. J'espère ne pas être trop perdue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La version française est plus mystérieuse, originale et pertinente (enfin d'un avis perso). La vo ressemble beaucoup trop à une illustration pour HP à mon goût, c'est surtout ça qui me gêne.
      Il n'y a, à mon sens, aucun problème à commencer avec celui-là. :)

      Supprimer
  2. Les livres de cette auteur m'intrigue beaucoup je dois dire ! Ton avis donne envie de lire ce livre ! Je pense que je commencerais avec la malédiction de grimm pour découvrir cet auteur toutefois. Mais ce livre ci suivra sans doute très vite parce que le synopsis, ton avis donne très envie quand même ! Bonne lecture à toi !

    RépondreSupprimer
  3. J'entends beaucoup parler de ces livres, je suis vraiment intriguée :)

    RépondreSupprimer