lundi 29 février 2016

Oeil pour oeil, croc pour croc

Oeil pour oeil, croc pour croc
Frida Nilsson
Editions Bayard Jeunesse
Parce qu'il est un peu grassouillet, Ben est le souffre-douleur des enfants de l'immeuble. Gustave, Astrid et Allan débordent d'idées pour le tourmenter : jeter son ballon dans la rivière, recouvrir de boue la selle de son vélo... jusqu'au jour où ils l'enferment dans le local à poubelles. Là, le garçon rencontre Jagger, un chien SDF, sale, bourru et rigolo, qui a lui aussi goûté à la méchanceté des hommes, avant de décider de vivre à l'écart. Tous deux deviennent immédiatement copains, et décident qu'il est grand temps de se venger.... Oeil pour oeil, croc pour croc : ils vont donner une bonne leçon à tous ces idiots pour leur apprendre à être plus gentils ! 

J'avais commencé par adorer ce roman jeunesse mais à partir du moment où un chien qui parle débarque, j'ai un peu décroché. C'est pourtant le second héros du récit mais il est parfois difficile de faire soi les fantaisies d'un auteur et dans le monde de Ben, pourtant si similaire au notre, les chiens peuvent apparemment communiquer avec les humains, prendre un métier, boire, etc. C'est sûrement/peut-être une métamorphose pour signifier quelque chose au lecteur ? En tous cas, Jagger, le chien de l'histoire, a tout du petit diable sur l'épaule de Ben. Jusqu'alors Ben, huit et un peu rond, était harcelé par les enfants de son quartier : nourriture dans la boîte aux lettres, ballon jeté dans la rivière, rejet, et agressions verbales. L'arrivée de Japper dans la vie de Ben va commencer à apporter du changement. Petit à petit, Ben va sortir de son rôle de victime... pour devenir lui-même un harceleur. Spécial, n'est-ce pas ? Il va tout simplement rendre la monnaie de leur pièce à ses jeunes bourreaux. Et devinez quoi ? Les parents des anciens agresseurs vont finalement ne pas apprécier que leurs enfants soient à leur tour victime de persécutions ! Pourtant, ils étaient les premiers à fermer les yeux et à faire comme s'ils ne voyaient pas ce que leurs enfants faisaient à Ben...
Le récit produit donc un drôle d'effet avec son humour noir. Est-ce bien moral que Ben devienne à son tour méchant envers les trois anciens persécuteurs ? Mais est-ce que finalement ce n'est pas mieux que de s'enfoncer dans une longue déprime ?
Jagger sera sans doute un déclencheur dans la vie de Ben, il lui faudra ensuite un second ami, toujours un peu terrible lui aussi, pour enfin s'épanouir en tant que petit garçon qui rit, court et fait des bêtises de son âge.
Le harcèlement scolaire étant plus que jamais d'actualité, Oeil pour oeil, corc pour croc serait sans doute une lecture pertinente pour bien des jeunes lecteurs, qu'ils soient victimes, témoins indifférents, ou harceleurs en herbe.
Sortie le 2 mars 2016.
A noter : Friada Nilsson est l'auteure de Ma mère est un gorille (et alors ?).

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire