mercredi 30 mars 2016

Sauveur & Fils, saison 1

Sauveur & Fils, saison 1
Marie-Aude Murail 
Editions L'école des loisirs

Quand on s'appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ? Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d'affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s'évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois soeurs Augagneur, 5, 14, 16 ans, dont la mère vient de se remettre en ménage avec une jeune femme... Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien. Mais à toujours s'occuper des problèmes des autres, Sauveur oublie le sien. Pourquoi ne peut-il pas parler à son fils Lazarre, 8 ans, de sa maman morte dans un accident ? Pourquoi ne lui a-t-il jamais montré la photo de son mariage ? Et pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture ? 

Les personnages principaux sont un psy, des gamins, des adolescents et des parents plus ou moins débiles. Plusieurs thèmes difficiles sont abordés dont la pédophilie. Le héros est le psy, un psy noir, originaire de Martinique qui s'installe en France entouré forcément de personnes plus ou moins racistes. 
Toute une partie de l'histoire est basée sur les séances régulières avec ses patients. Sauveur est le prénom du psy et il se sent obligé de les sauver. Il ne prend pas de jour de congé, il est disponible quasi 24h/24, et quand on lit on se sent pris dans son soucis pour ses patients et nous aussi on a envie de les aider. Nous avons ainsi plusieurs cas de figure mais tous ont pour point de départ, ou presque, un divorce :
 Une famille avec une maman qui a refait sa vie avec une femme permet d'aborder l'homophobie et l'homoparentalité (seule la plus petite de la fratrie aime avoir deux mamans); une ado mal dans sa peau qui se taillade les bras; une fille atteinte de phobie scolaire; etc.
Autour de ça, il y a la vie du psy avec beaucoup de non-dits autour de la naissance de son fils (8 ans) et de sa mère qui est morte. 
Les patients font évoluer progressivement aussi le médecin, surtout un personnage. Nous assisteront ainsi au retour aux origines et les secrets seront dévoilés petit à petit. 
C'est intéressant puisqu'il y a de la psychologie mais c'est un récit réellement dur. Ce n'est pas une lecture facile et en prime il n'y a pas d'humour pour contre-balancer la noirceur. Il n'y a que la relation d'amitié très forte entre deux garçons, la légère romance et l'ado qui se sent bien chez le psy, qui arrivent à adoucir par petite touche l'ensemble, ce sont les seuls rayons de soleil de l'histoire. 
A découvrir à partir de 14 ans.
Sortie le 13 avril

Lire la chronique de LetterBee, ICI. 

1 commentaire: