samedi 12 mars 2016

Tritons, tome 1

Tritons, épisode 1  : L'invasion des lezzarks sanguinaires 
Doug TenNapel
Editions Rue de Sèvres
Prénom : Zak. Signes particuliers : grand coeur et petites pattes. Mission : livré à son propre sort, il doit retrouver sa famille. Ennemis : des reptiles sanguinaires et un seigneur maléfique lancés à sa poursuite. Armes : bravoure, ruse et détermination. N'écoutant que son courage, Zak se retrouve seul dans un monde dangereux où ses ennemis apprendront à leurs dépends qu'il ne faut jamais sous-estimer un adversaire, même petit ou frêle.

Lors de ma dernière virée à la librairie, Tritons a été l'un des livres qui m'a tapé dans l'oeil grâce à sa couverture satinée toute douce (un plaisir à prendre en main) et surtout à l'illustration qui orne sa couverture. 

Cette BD est étrange, ce n'est pas mauvais mais c'est particulier. Les personnages sont atypiques et le graphisme sort aussi de l'ordinaire, il faut d'ailleurs un temps pour s'y habituer. Les couleurs sombres renforcent l'ambiance d'insécurité qui règne durant tout le récit. 
Il y a de nombreuses attaques, de nombreuses morts brutales et sanguinaires. J'ai été capté par de petits détails, lorsque les enfants jouents, c'est la fille qui veux jouer être un monstre, le père travaille, l'enfant est handicapé... 
On sent que le récit tournera aussi sur les lourds secrets de famille et la quête des origines. L'histoire se fait parfois onirique et mystique. 
La magie y est également présente, on assiste à une lutte du bien contre le mal. Si le scénario n'est pas des plus gais, l'auteur fait toutefois la part belle à l'amitié et la générosité. Notre jeune héros doit affronter bien des épreuves mais il croise sur son chemin des personnes simples et bonnes, sans malice. Le second volume s'annonce tout aussi cruel pour ce jeune triton. A découvrir à partir de 12 ans. 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire