lundi 2 mai 2016

Kung Fu Panda 3

Kung Fu Panda 3 
Dreamworks 


Po avait toujours cru son père panda disparu, mais le voilà qui réapparaît ! Enfin réunis, père et fils vont voyager jusqu’au village secret des pandas. Ils y feront la connaissance de certains de leurs semblables, tous plus déjantés les uns que les autres. Mais lorsque le maléfique Kaï décide de s’attaquer aux plus grands maîtres du kung-fu à travers toute la Chine, Po va devoir réussir l’impossible : transformer une horde de pandas maladroits et rigolards en experts des arts martiaux, les redoutables Kung Fu Pandas !

L'avis de la maman : La première heure fut longue. Peu de rythme, quelques gags, j'avais du mal à rester concentrer sur le film. La dernière demi-heure était bien plus prenante. Ouf ! Côté graphisme, c'est toujours un plaisir mais si ça manque cruellement de détails en arrière plan à mon goût. 

Les toutes dernières images étaient par contre de toute beauté ! (ça ne fait pas beaucoup du coup). Toutefois, je n'ai pas boudé mon plaisir lorsque l'on voit tous les pandas et surtout les plus petits. Tout ronds, tout mignons, on ne peut que craquer. 
ma petite chouchoutte en premier plan avec son "bébé tigresse"


En ce qui concerne le fond, c'est la problématique de l'adoption qui est traité. Po rencontre son père génétique puis découvre ensuite d'autres personnes qui lui ressemblent. On notera une justesse dans les émotions ressenties par le père adoptif qui a peur de voir sa place dans le coeur de Po mise à mal par les retrouvailles avec son géniteur. Par contre, tout comme le père adoptif avait menti à notre héros sur ses origines, le père génitique lui mentira pour le ramener au village des pandas. 
Kung Fu Panda 3 est donc un film d'animation sympathique, agréable mais qui ne valait pas forcément le coup d'aller au ciné, en DVD ça aurait largement suffit. 
L'avis du 12 ans : Agréable mais j'ai moins aimé que le 1 et le 2. 
L'avis du 7 ans : Ultra bien !! Le méchant est génial !! 

L'avis du papa : C'est sympathique... mais je n'en garderai pas un souvenir impérissable. Vite vu, vite oublié !  

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire