jeudi 21 juillet 2016

Mouche et le manicou

Mouche et le manicou d
Elisa Vix
Elisa Laget
Editions Oskar
Ce petit roman est une excellente surprise ! Un petit coup de cœur ! s
Le récit sent bon les vacances d'été et pourtant l'action se passe durant la période de Noël ! Mais le soleil et la piscine sont bien présents puisque l'héroïne, Noémie, part le fêter en Martinique. Là-bas, la fillette retrouve son papa qui s'y est installé depuis le divorce parental. Elle ne s'envole pas seule vers ce pays lointain, elle est accompagnée de son grand-frère... et de Mouche, son furet ! En Martinique, elle découvre le nouveau style de vie de son père, sa compagne et le fils de celle-ci, Michel, qui devient rapidement son ami. Josiane, l'amoureuse du papa, n'apprécie pas beaucoup Mouche, un furet ne sent pas très bon, mais les choses s’aggravent car la première nuit qui suit l'arrivée du petit animal le frigo est pris d'assaut par une bête. Est-ce Mouche le responsable ? Pour Noémie, non, Mouche ne fait pas de sottises et en prime il est carnivore et c'est une grosse mangue qui a été mangée. Après une nouvelle attaque des victuailles la seconde nuit, Michel et sa copine décident de trouver le vrai coupable.
Sur fond de vie de famille et de mini enquête, les lecteurs découvriront des aspects du quotidien de la jeune héroïne liés au divorce de ses parents comme la difficulté de laisser sa maman seule pour Noël et la famille recomposée. L'auteur a fait un choix pertinent et original de ne pas appuyer sur une quelconque agressivité de l'enfant contre l'adulte nouveau venu dans la famille. Noémie malgré le rejet de Mouche de la part de sa belle-mère ne réagit jamais violemment. D'ailleurs à la fin, l'auteur oriente les dialogues de façon à ce que cette femme, qui nous apparaissait jusqu'à là sous un angle peu amène, devienne plus sympathique. Le récit s'en trouve bien équilibré.
Les jeunes lecteurs apprendront également à connaître un peu la Martinique, ses palmiers, ses toits de tôle grise qui se retirent en cas d'ouragan, ses fruits et légumes particuliers, ses croyances aussi parfois (avec le vaudou) et aussi enfin ses petits animaux qui peuvent être en voie de disparition comme le manicou. Ce roman peut être l'occasion de faire avec les enfants un tour sur le planisphère pour y situer la Martinique, de donner quelques notions historiques et pourquoi pas de faire un exposé sur les étranges manicous. Cerise sur le gâteau, le récit est accompagné de quelques jolies illustrations. 

Un roman à découvrir dès 7 ans ! j


1 commentaire:

  1. Ton commentaire donne envie de l'offrir et la couverture est chouette aussi!
    Nadège

    RépondreSupprimer