vendredi 14 octobre 2016

Aux innocents les menottes, affaire 3


Aux innocents les menottes, affaire 3 : Mon frère est un hacker !
Christian Grenier
Editions Oskar
Quand la police se présente à leur porte, Jules et sa mère ne se doutent pas que leur vie va basculer.
Les comptes de la BNC ont été piratés, des millions d'euros détournés.... à partir de l'ordinateur familial. Tout accuse Jordan, frère aîné de Jules et passionné d'informatique, qui prend la fuite...

Voici un roman très sympathique ! Le narrateur, Jules, est un excellent personnage, on s'attache clairement à lui !
Ce héros de 14 ans est celui qui résout les problèmes. Il croit en l'innocence de son frère, il lui fait confiance malgré tous les indices qui laissent à penser à sa culpabilité.
Il y a aussi un peu de sa vie au collège avec en particulier une jolie jeune fille qui l'intéresse. Si lui est le cancre de la classe, elle c'est la tête. C'est elle, qui après l'avoir longtemps ignoré, se met à lui prêter attention alors qu'il lui demande un service. Cette petite étape va marquer le début de leur rapprochement.
Le roman traite aussi habillement de la dépression et de ses effets : la mère est à la masse et ne sait même pas quelles études font ses enfants. Elle n'assure plus rien du tout.
Le frère accusé quant à lui est un gentil garçon. Il prend peur au début mais non pas pour lui-même mais pour sa petite amie qui est sans papier.
La jeune policière en charge de l'affaire est ouverte au dialogue et ne se laisse heureusement pas abuser par les apparences.
Le récit met en scène une petite enquête agréable et dénouée par des gamins. Le rythme est soutenu et le lecteur ne s'ennuie pas une seconde.
C'est un auteur que je découvre et que j'ai envie de suivre après cette lecture. Cette enquête me donne clairement envie de me tourner vers ses autres livres ! Peut-être que je commencerai avec la série Avec un peu d'amour et beaucoup de chocolat que j'avais repéré il y a un moment déjà.



Mon frère est un hacker est à découvrir à partir de 11 ans.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire