lundi 24 octobre 2016

Chimères

Chimères : Le casino dont on ne revient jamais
Pascal Hérault
Éditions Oskar


Anders habite la Grande Périphérie, dans un quartier populaire. Son père, Jeff, au chômage, passe le plus clair de son temps loin de la maison. L'adolescent, inquiet, pense qu'il se livre à des activités illégales. Pendant ce temps, sur Internet, sévissent de mystérieux virus informatiques appelés «chimères» et qui emportent les internautes imprudents de l'autre côté... de l'écran. Et si le père d'Anders était lui aussi victime d'une «chimère» ?

Même s'il y a une enquête sur les disparitions le roman tient plus de la science-fiction que du polar. Très vite, le lecteur apprend que les personnages peuvent se faire absorber par internet via un virus informatique qui a muté. Au commencement du récit, c'est un flic, une des héroïnes, qui va dans les collèges et lycées pour faire de la prévention. Elle encourage vivement les étudiants à ne pas s'assoupir devant leur écran, à rester vigilants pendant qu'ils surfent sur le net.
Le monde est le nôtre mais avec une inégalité entre riches et pauvres encore plus accentuée. Nous sommes donc sûrement dans une projection possible de notre futur. Les cyborgs ont pris également une place très importante dans la société notamment dans le monde du travail.
Un récit mystérieux et une histoire originale qui peut mettre en garde contre les écrans qui rendent accro. À découvrir à partir de 11 ans.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire