vendredi 11 novembre 2016

#Reine du lycée

#Reine du lycée 
Confessions d'une star des réseaux sociaux
Lele Pons
Melissa de la Cruz
Éditions Hachette
Je m'appelle Lele Pons et je suis drôle. 
Si, si. Je vous assure, mes premiers milliers de followers sur Internet vous le confirmeront. 
Mais dans le monde réel, personne ne me connaît. Je dois manger toute seule à la cantine en supportant les remarques d'Yvette (la peste du lycée) sur mes cheveux mal peignés (pas ma faute, réveil difficile) et mes déguisements de pirate (apparemment, ce n'est pas à la mode). Un jour, une de mes vidéos fait le tour de l'Amérique. Et tout à coup, je deviens l'amie idéale. Je suis de toutes les fêtes (les cools comme les fiascos), fais rire tout le monde dès que j'ouvre la bouche et j'ai maintenant... tenez-vous bien... 10 100 000 abonnés. 
Bref, Lele 2.0 est née, et il va falloir s'adapter. 

Lu il y a deux semaines, je ne me rappelle quasiment pas du récit. Je crois que cela veut tout dire et que je pourrais arrêter là mon billet. Par contre, mon souvenir le plus fort concernant l'histoire, c'est que ce roman semble avoir été écrit avec les pieds. C'est mauvais, mauvais, mauvais ! Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un tel nanar. Même quand les livres sont plus ou moins bons, l'écriture reste correct... là, non. L'héroïne est horripilante, l'humour tombe toujours à plat, et parfois, même la morale laisse à désirer. Alors ça se lit hein, mais c'est une jolie perte de temps et c'est à réserver au public de 13 à 17 ans maxi. 
Au suivant !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire