jeudi 6 avril 2017

The cruelty

The cruelty
Scott Bergstrom
Editions Hachette

Gwendolyn Bloom a à peine sept ans lorsque sa mère est assassinée sous ses yeux, et dix-sept lorsque son père disparaît brutalement, à la même date. Cette nouvelle épreuve s’accompagne d’une découverte accablante : son père nest pas un diplomate, comme elle la toujours cru, mais un espion travaillant pour le FBI, dont les alliés semblent s’être retournés contre lui, après l’avoir accusé d’être passé à l’ennemi. Désespérée, Gwendolyn décide de partir seule à la recherche de son père qui, elle en est sûre, a été enlevé et reste vivant... Commence alors pour elle une longue traque dans les recoins les plus sombres et les plus dangereux d’Europe. Suivant les indices que son père lui a laissés, à Paris, Berlin puis Prague, Gwendolyn croise les pires spécimens de l’espèce humaine. Et surtout elle comprend très vite que, pour survivre à la cruauté de son un ennemi, il faut devenir plus cruel que lui.

J'ai énormément aimé, pour ne pas dire adorer. J'ai adoré la noirceur du récit, sa brutalité, son réalisme aussi finalement. L'auteur n'épargne pas les grands ados et les jeunes adultes, en leur offrant une histoire dure mais pourtant touchante. L'héroïne est enthousiasmante, elle ne ressemble pas au personnage stéréotypé qui court les romans, et le lecteur ne rencontre pas les clichés qui finissent habituellement par retomber sur les épaules des personnages féminins. Une bouffée d'air et de légèreté pour un roman pourtant âpre. Un comble ! Et surtout un vrai plaisir à découvrir.
Drogue, prostitution, violences faites aux femmes, trahisons, véritable quête initiatique vers un monde où la vie est un combat de chaque instant, 
ce roman ne vous ménagera pas !!


1 commentaire: