vendredi 20 juillet 2018

Chroniques d'un autre monde, tome 1 :

Chroniques d'un autre monde, tome 1 : Les marcheurs de la Terre
P. C. Cast
Editions Bayard
La Terre a été ravagée par une catastrophe solaire. Les survivants s'organisent désormais en différentes tribus ou clans, la plupart d'entre eux se sont installés au milieu de la végétation pour avoir une chance d'échapper à la mort. Mari, une marcheuse de la terre, fille de la Femme Lune, et Nick de la tribu des arbres, fils du prêtre du soleil, vont se rencontrer. A eux deux, malgré leurs différences et les oppositions des clans, ils vont tenter d'instaurer la paix entre les tribus. Mais c'est sans compter sur Oeil-Mort, chef des Voleurs de Peaux, qui souhaite leur destruction pour installer son peuple sur les terres de ses ennemis et fuir la ville maudite. 


Un énorme coup de coeur ! La création de tout l'univers est si riche ! 
Depuis la catastrophe, les tribus s'entre-déchirent. Elles portent toutes bien leurs noms. On trouve ainsi : 
Les voleurs de peaux. Ils ont une maladie de peau et vivent dans la ville hostile. Ils tuent les individus qu'ils arrivent à capturer pour les écorcher afin de se couvrir de leur corps car ils s'imaginent que ça va les sauver. Ce sont également des cannibales. 
La tribu des arbres. Elle est atteinte d'une maladie mortelle, la rouille, une sorte de tétanos fulgurant qui pourrit leurs corps à la moindre égratignure. Ce peuple s'est installé dans les arbres et y a construit un village suspendu et sûr pour eux. Ils vivent de la chasse d'animaux sauvages et de la culture. Ne pouvant aller eux-même dans les champs à cause de la rouille, ils kidnappent des femmes d'une autre tribu, qu'ils ne considèrent pas comme des vraies humaines, pour qu'elles aillent travailler dans les champs pour eux. 
La tribu des arbres est peuplée de compagnons et de campagnones (si, si) qui se lient à des chiens. 
Les marcheurs de la Terre. Ils vivent dans des tanières même s'ils sortent à l'extérieur pour différentes activités. Ils ont une chef, la Femme Lune, qui est leur guérisseuse. Cette femme canalise le pouvoir de la lune pour purifier son peuple, le soigner et faire pousser les plantes. S'ils ne sont pas purifiés, les hommes deviennent fous, violent et tuent leurs familles. Quant aux femmes, si elles ne sont pas purifiées, elles dépérissent et se laissent mourir. Ce sont ces femmes qui sont kidnappées par la tribu des arbres. 
Toutes les tribus doivent faire attention car à la tombée de la nuit, ce sont les insectes les maîtres désormais. Scarabées, cafards et araignées, sont devenus énormes et dévorent les humains.
Le lecteur sera transporté par l'intrigue, l'action et la romance. Les liens d'amitié avec les chiens sont également très forts, amoureux des animaux on ne peut qu'être touchés par cet aspect-là. 
Mari, l'héroïne, est solitaire car elle est différente des autres. A part, sa mère, sa meilleure amie Gena et le père de celle-ci, elle ne côtoie pas le reste du clan. Elle va progressivement se lier d'amitié avec Sora, jeune femme très sûre d'elle en apparence même si elle cache des fragilités. Mari de par le mystère de son origine a une dualité en elle. Le lecteur va pouvoir observer son ouverture et ses capacités. 
L'écriture est très belle et l'autrice nous donne une foule de détails. J'ai été captivé par cette histoire, elle est parfois très dure, brutale et violente, comme le sont les hommes. Il y a tellement d'action et de rebondissements ! Je suis tellement impatient de connaître la suite ! 
A réserver pour les + de 14 ans. 



Même si j'aime beaucoup le côté sobre et classe de la couverture française, je trouve que la couverture originale claque plus pour les adolescents : 

Chevalier 

1 commentaire:

  1. à première réception en librairie, au vu de la couverture, je pensais que c'était un roman pour adulte. j'ai mis mon museau dans les premières pages, et ça promet quelque chose de fort intéressant **

    RépondreSupprimer