jeudi 19 juillet 2018

La bobine d'Alfred

La bobine d'Alfred
Malika Ferdjoukh
Nicolas Pitz
Editions Rue de Sèvres
Paris 1964. C'est l'enchaînement d'une gifle idiote, d'une caille rôtie et d'une assiette de pommes de terre qui conduit Harry Bonnet, 16 ans, fils de cuisinier, au coeur des studios de cinéma hollywoodiens. Une nuit, il s'introduit en catimini sur le plateau 17 et... tombe nez à nez avec Alfred Hitchcock qui démarre un tournage dans le plus grand secret. Mais pourquoi Harry a-t-il désobéi au maître du suspense ? Pourquoi diable a-t-il regardé les premières minutes de ce film fantôme ?
J'avais adoré le roman de Malika Ferdjoukh dont cette bande-dessinée est adaptée. Je vous invite à découvrir ma chronique du roman, ICI.   
Cette version graphique a été réalisée par l'autrice elle-même et c'est une réelle réussite. Même en connaissant bien le récit, je me suis laissée entraîner à la suite du jeune Harry à la découverte d'Hollywood, de ses stars et de ses conspirations. Du récit initiatique de ce jeune garçon qui grandit, murit, découvre le plaisir de conduire, s'émancipe, flirte, au thriller avec séquestration et course poursuite, le scénario vous plongera dans la douce folie des années 60 américaines.
 Les illustrations de Nicolas Pitz sont stylisées et délicatement colorées de tons pastels qui accentuent l'immersion dans le passé hollywoodien.
A découvrir à partir de 13-14 ans.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire